Intelligence Artificielle: mythe ou science-fiction?

Quotient vient de lancer un nouveau module AI (Intelligence Artificielle) pour son Autopilote de Gestion. Le module Grabb AI sera capable d’identifier les appétences (désirs) naturelles des consommateurs. Les entreprises-utilisatrices du Grabb pourront ainsi développer un marketing de préconisation suggérant des produits qui conviennent à un moment donné à leurs clients. Elles seront en mesure de proposer l’achat d’un produit éventuellement nécessaire, avant même que leur client n’est pris conscience de ce réel besoin.

Comment percevoir cette nouvelle technologie : est-ce un mythe ou de la science-fiction?
L’AI est le nouveau « buzz word » sur le marché, mais la majorité des gens ne savent pas trop c’est quoi! Un peu comme l’intelligence d’affaires et le Big Data à ses débuts comme en fait foi ce témoignage de Dan Ariely:

Selon la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), l’AI se définit ainsi :
L’intelligence artificielle (IA) désigne principalement, « une nouvelle classe d’algorithmes, paramétrés à partir de techniques dites d’apprentissage« . Les instructions à exécuter ne sont plus programmées explicitement par un développeur humain, elles sont générées par la machine elle-même, qui « apprend » à partir des données qui lui sont fournies. Cela permet d’accomplir des tâches dont sont incapables les algorithmes classiques.
L’AI permet de gérer un volume colossal de données. Plus la quantité d’expériences est importante, plus le modèle est performant, plus le niveau de fiabilités de la prédiction augmente.

L’intelligence artificielle repose sur 2 bases :
1- le « machine learning » (ou l’apprentissage-machine automatique) concerne des algorithmes dont la particularité est d’être conçus de sorte que leur comportement évolue dans le temps, en fonction des données qui leur sont fournies.
2 – le « deep learning » alias apprentissage profond, qui est une des branches de l’apprentissage automatique, lui-même un sous-domaine de l’intelligence artificielle: il s’agit d’un ensemble de méthodes d’apprentissage automatique tentant de modéliser avec un haut niveau d’abstraction des données grâce à des architectures articulées de différentes transformations non linéaires. Sa logique étant inspirée du fonctionnement des neurones, on parle souvent de « réseaux neuronaux » ».

Les algorithmes
Les algorithmes sont des programmes associant des formules mathématiques et des codes informatiques qui permettent à partir de combinaisons de données d’aboutir à un certain résultat.

Par exemple : l’algorithme de Google détermine en fonction de plus de 200 critères l’ordre de la liste des sites répondant aux requêtes de chaque internaute.

Netflix, la plate-forme de vidéo à la demande, fait tourner des algorithmes qui analysent le comportement de millions d’utilisateurs. La décision de produire la série House of Cards est issue de ce brainstorming logiciel. L’intelligence artificielle (AI) est donc une combinaison d’algorithmes particuliers ayant des capacités d’apprentissage et dont les réactions évoluent en fonction des données fournies. Ces algorithmes peuvent accomplir des tâches dont sont incapables ceux dits « classiques ». Et comme le dit bien la Commission, leur logique reste incompréhensible et opaque, y compris à ceux qui les construisent. On frôle la science-fiction!!!

Quoi retenir?

Grâce à ses analyses comportementales corrélées, l’AI permet surtout de meilleures prédictions comportementales. De plus, par sa rapidité de traitement, elle permet un marketing prédictif donnant une longueur d’avance par rapport aux concurrents.

C’est dans cette optique que Quotient développe ses produits: rendre accessible aux PME et aux indépendants des produits que seule la grande entreprise peut se permettre . C’est dorénavant un mythe de penser qu’il faut être une multinationale ou une très grande entreprise pour pouvoir se payer du AI ou du BI. Et ce n’est pas non plus de la science-fiction, Grabb vous l’offre!

N’hésite pas à nous contacter pour de plus amples informations. Nous désirons collaborer avec vous pour aider votre entreprise à migrer dans l’entreprise 4.0

Merci

This Post Has One Comment

  1. L’intelligence artificielle a fait tomber deux Boeing 737 Max en quelques mois et tué des centaines de personnes. La raison est que l’humain ne pouvait l’intelligence artificielle. L’IA n’est pas mauvais mais l’humain doit pouvoir avoir le contrôle.

Laisser un commentaire